Conseils pour écrire

IMPORTANT !

Toute la correspondance passe par l’association qui se doit de protéger les enfants et la vie privée des parrains-marraines : l’association est en effet responsable du contenu des courriers et colis dans les deux sens.

Support

Papier à lettre, carte ou mail (qui sera imprimé et transmis par nos soins). Les filleuls aiment avoir des photos de leurs parrains-marraines. Vous avez des enfants, petits-enfants ? Faites-les participer, leurs dessins feront très plaisir aux enfants.

Votre filleul(e) vit dans un environnement très différent du vôtre. Prenez soin d’éviter tout ce qui peut lui montrer l’écart de développement entre son niveau de vie et le vôtre.

Style

  • Faites des phrases courtes et simples : cela facilitera la compréhension de l’enfant…ainsi que le travail de traduction.

  • Quelques lignes, maximum une page : souvent l'illustration est plus importante que la longueur du texte.

  • Pensez bien de signer lisiblement, avec votre prénom !

 

Langue

  • Vous parlez la langue de votre filleul : écrivez-lui directement dans cette langue.

  • Vous ne parlez pas la langue de votre filleul : écrivez-lui en français et l'association se chargera de traduire.

Contenu du 1er courrier

  • Vous pouvez vous présenter : les enfants aiment bien connaître les prénoms de leurs parrains-marraines, de leurs enfants ou petits-enfants.

  • C'est l'occasion de lui dire que vous êtes heureux de le parrainer, que vous priez pour lui.

  • Vous avez reçu sa photo ? Vous pouvez lui en parler, lui dire où vous l'avez conservée ou affichée, ......

Courriers suivants

  • Quelques détails sur votre vie quotidienne, votre famille, vos amis, votre ville, le temps qu’il fait, les fleurs et les animaux de votre région, les plats que vous aimez déguster, ....

  • Posez-lui des questions sur ses jeux, ses amis, son école, sa famille, son environnement, ses goûts, ce qu’il veut faire quand il sera grand,…

  • Votre filleul(e) n'a peut-être personne qui le complimente : dites-lui par exemple que son sourire vous fait du bien ; félicitez-le pour son travail, ses résultats scolaires, ou pour une étape particulière dans sa vie chrétienne.

  • Vous partez en vacances, en voyage ? Envoyez-lui une photo, une carte postale d’un beau paysage, d’un coucher de soleil, de la mer, d’un animal,… avec quelques explications, une phrase ou un verset témoignant de la grandeur et de la bonté de Dieu.

  • Votre filleul(le) a peut-être un passé douloureux : évitez de lui en parler.

  • Facebook
  • Instagram

© Copyright 2020 - Écouter l'Enfant

Siège social de l'association : 25 Rue de la Pierre Merlière 38770 LA MOTTE D'AVEILLANS

France