• Ecouter l'Enfant

Colombie : Noël à Bogotá, au Choco et autres régions

Nos correspondants en Colombie ont dû renoncer à la 2ème édition du camp des petits missionnaires à Pereira en raison des conditions sanitaires, mais ce contre-temps leur a donné l’idée de mettre en place des cours bibliques de vacances pour les filleuls de différentes régions et les enfants du secteur. Ils se sont réjouis de pouvoir ainsi atteindre plus d'enfants avec le message de la parole de Dieu.

Cela ne les a pas empêchés de célébrer Noël d’abord à Bogotá puis d’aller jusqu’au Choco pour gâter les filleuls de la forêt et enfin, de visiter ceux qui sont dispersés en différentes régions lors de leur voyage de retour…


MINI-CAMP DE NOËL A MARANATA

Les 13 et 14 décembre, les enfants parrainés à Bogotá avec d'autres enfants voisins de l'école ont passé deux jours merveilleux lors d’un mini-camp à l'école de Maranata. En prenant toutes les mesures sanitaires, il leur a été présenté le Seigneur Jésus et ils ont reçu des cadeaux de la part de leurs parrains et marraines. Les enfants remercient tous ceux qui rendent possible ces moments de joie pour eux.


CELEBRATION DE NOËL AU CHOCO

A Mondo, où vivent nos filleuls de la forêt, la Covid a frappé aussi mais les indigènes savent se soigner avec les plantes. Vu les risques de contagion, en cette fin d’année, seuls Hector et Sandra se sont risqués à les visiter au prix d’un voyage long et compliqué et ils n’ont pas ménagé leur peine pour assurer comme d’habitude, mais cette fois à deux seulement, les enseignements spécifiques aux différentes classes d’âge, la préparation du repas de Noël avec ses plats traditionnels et la distribution des cadeaux. La joie qu’ils ont pu lire sur les visages, aussi bien des adultes que des enfants les a – nous écrivent-ils – largement récompensés de leur fatigue !


RENCONTRES DE NOËL AUTOUR DES FILLEULS DISPERSES EN COLOMBIE

Tout au long de leur voyage de retour depuis le Choco et jusqu’à Bogota, Héctor, Sandra et leurs enfants se sont arrêtés en divers lieux pour organiser des regroupements d’enfants avec collations, cadeaux et enseignement. A Pereira d’abord. Puis dans les campagnes isolées, autour de Bonafont où les enfants n’ont pas reculé face à des marches longues et difficiles, plusieurs jours de suite, pour les rejoindre. Mais quelle joie pour ces enfants particulièrement démunis.

Seule la famille qui est proche de Quinchia, touchée par la Covid, n’a pas pu être visitée.


© Copyright 2021 - Écouter l'Enfant

Siège social de l'association : 25 Rue de la Pierre Merlière 38770 LA MOTTE D'AVEILLANS

France