Groupes%207_edited.jpg

inde

Une maison d'accueil

 

Bethel Children's Home (BCH) est une maison d'accueil à Hunsur pour des enfants vulnérables. Une centaine d'enfants et de jeunes y vivent comme dans une grande famille, dans un climat d'amour chrétien.

 

1993  C'est en visitant des villages qu'un jeune couple découvre les conditions de survie de nombreux enfants dans la rue et décide d'ouvrir sa maison à des enfants orphelins, défavorisés, dalits* afin de leur apporter de l'aide pour leurs besoins fondamentaux et leur éducation. Lorsque la maison devient trop petite, la moitié du poulailler est transformée en dortoir !

2004 Avec l'aide d'amis européens, un bâtiment est construit : c'est le début de la maison d'enfants en tant qu'institut.

2008  Des parrainages sont mis en place avec Ecouter l'Enfant.

Une école

Ce couple souhaite offrir à ces enfants un avenir en leur permettant d'accéder à l'éducation et ouvre alors une école privée : fondée à l'origine pour offrir un enseignement de qualité aux enfants de BCH, l'école Adullam accueille aujourd'hui plus de 400 élèves des communautés locales, quels que soient leur niveau de vie et leur origine.

L'enseignement est dispensé du niveau pré-scolaire jusqu'au niveau 10. Les élèves peuvent continuer ensuite des études dans d'autres établissements à Hunsur ou à Mysore.

Des ressources

Quelques activités agricoles (culture du maïs, noix de coco) ainsi que l'élevage de poulets permettent de subvenir à certains besoins et d'aider des familles démunies.

Deux vaches assurent la production de lait pour toute la famille.

Des briques sont fabriquées sur place et servent à la construction de divers bâtiments, de maisons pour des populations en détresse.

Inde 2.jpg
Affiches(4).jpg

L’organisation est reconnue par l’état indien comme un organisme à but social, économique et médical.

Le gouvernement indien a émis un certificat (‘’Registered FCRA’’) qui permet à l’établissement de recevoir des fonds venant de l’étranger.

*Dalits : partie de la population exclue du système des castes régissant encore la société indienne. L’appartenance à une caste étant héréditaire, leurs possibilités d’ascension sociale sont donc très limitées voire impossibles. En Inde, les Dalits représentent environ 200 millions de personnes. 

Principales actions et activités des parrainages

  • Frais de nourriture, habillement, hygiène

  • Paiement des frais d’inscription scolaire

  • Achat de fournitures scolaires, uniformes

  • Participation à certains soins médicaux...